Evaluer les auto-écoles ?

Thierry Permis de conduire Laisser un Commentaire

La Sécurité Routière propose une évaluation des auto-écoles. Cette évaluation sera basée sur le taux de réussite à l’examen du permis de conduire.

Il ne s’agirait pas d’un classement mais d’une information transparente à l’égard des futurs candidats à l’obtention du permis de conduire afin qu’ils puissent faire leur choix parmi les différents prestataires. En effet, chaque auto-école exerce dans des conditions différentes suivant leur zone géographique, la densité de population concernée, et le trafic routier associé.

Actuellement, ce sont les préfectures qui détiennent les données des taux de réussite à l’examen du permis de conduire des auto-écoles.

Au-delà de cette évaluation, les professionnels de la conduite et les futurs conducteurs attendent avec impatience les nouvelles directives du permis de conduire destinées à réduire le délai d’attente à l’examen.

 

Manuel Valls dans la continuité :

Manuel Valls, actuellement Premier Ministre avait encore, il y a quelques semaines, en charge le Ministère de l’Intérieur.

C’est à son initiative qu’en septembre 2013 il avait demandé un rapport concernant d’éventuelles réformes de l’obtention du permis de conduire. Les nouvelles propositions ont donc été remise au nouveau Ministre de l’Intérieur en avril dernier.

La groupe de travail en charge de la réflexion sur le permis de conduire était constitué du C.N.S.R (Comité National de la Sécurité Routière) et des membres de la commission « jeunes et éducation routière »

Ces préconisations font état de la réduction de l’âge pour la conduite accompagné à 15ans, pour la présentation du candidat à l’examen du code dès 17ans et demi avec un période probatoire de deux ans jonchée de contrôles de connaissance et de formations complémentaires.

 

Une volonté Politique :

François Hollande, en visite dans le Val d’Oise a pour sa part fait la promesse d’une réforme du permis de conduire, selon ses propres termes : «Il y a beaucoup de jeunes qui conduisent sans permis, sans assurance et avec des conséquences extrêmement graves. On n’a pas le droit de laisser cette situation perdurer». A cette occasion, il a aussi évoqué la réduction des délais d’obtention et des coûts du permis de conduire, particulièrement pour les jeunes.

Dans le même temps, le Sénat a voté, à l’unanimité, une formation aux premiers secours dans le cadre de l’examen de permis de conduire.

ThierryEvaluer les auto-écoles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *